1)Avantage n°1:rejet de greffe impossible

L'un des premiers avantages du cœur Carmat est l'impossibilité de rejet. Ce cœur artificiel est immunologiquement inerte grâce à une structure hybride composée de polyuréthane. Lors de greffe de cœur biologique, un rejet de l'organe peut avoir lieu. Mais qu'est ce que le rejet ?
 Le rejet d'organe est une réaction immunitaire contre l'organe greffé. Ce dernier est incompatible avec les groupes tissulaires du receveur. L’organe greffé est identifié comme intrus et une destruction du greffon se met en place.
Chaque personne ayant subi une transplantation cardiaque biologique doit donc utiliser des immunosuppresseurs comme les corticoïdes pour conserver au mieux l’organe. Les immunosuppresseurs suppriment ou atténuent les réactions immunitaires empêchant donc au mieux le rejet. Mais ce traitement n'est pas sans conséquences. Le patient a un système immunitaire affaibli et de nombreux effets secondaires peuvent apparaître. Un suivi médical régulier est donc obligatoire. Avec Carmat, aucun traitement immunosuppresseur doit être pris.
Les différents effets secondaires des immunosuppresseurs sont :
-l'organisme réagit moins bien lors d'infections ou la présence de cellules cancéreuses
-les cicatrisations sont plus longues
-apparition du syndrome de Cushing (obésité et pilosité importante)
-fragilisation des os
-arrêt de la croissance chez l'enfant
-hyperglycémie qui peut causer par la suite du diabète
-insuffisance rénale
-hypertension artérielle
-douleurs articulaires
-apparition de maladie tel que la Tuberculose...
 
Il existe différents rejets de greffes.
  • Le rejet suraigu apparaît quelques heures après l’opération. Un infarctus du greffon a lieu. Les artères se bouchent: ce qui empêche l’oxygénation des cellules donc leur mort. 
 
  • Un rejet aigu peut aussi apparaître. Il intervient à partir de la deuxième semaine jusque dans les premiers mois suivants la greffe.
 
De nos jours, ces deux types de rejet sont de plus en plus rares, grâce à des systèmes de préventions plus perfomants, comme les cross matchs.

 

  • Un dernier rejet existe: le rejet chronique. C’est la dégradation progressive et totale du fonctionnement du cœur par une inflammation. Il peut survenir plusieurs années après la greffe.
Une désintégration des vaisseaux alimentant le cœur apparaît: c'est la fibrose. Les tissus du cœur deviennent fibreux entraînant une obstruction des artères coronaires: c'est une coronaropathie . Les artères coronaires ne sont pas assez irriguées et par conséquent ne peuvent nourrir correctement le muscle cardiaque (myocarde). Le patient ne ressent aucune douleur, mais doit subir une autre transplantation avec toutefois le risque de récidive  important.

 

Pour éviter tout type de rejets, le donneur et le receveur doivent être compatible, selon plusieurs critères:

Le groupe sanguin du donneur et du receveur doit être le même, afin d'éviter les rejets suraigus et les rejets aigus. Ils doivent avoir les mêmes antigènes, afin de ne pas déclencher de réponse immunitaire du receveur, ce qui entrainerait le destruction du greffon.
Le donneur appartenant au groupe O est donneur universel, ces antigènes s'adaptent à ceux des groupes A, B et AB.
 
 
Tableau
 
De même, il faut aussi une compatibilité tissulaire (le système HLA). Le donneur et le receveur doivent être quasiment compatible: au moins 4 antigènes sur 6 composant le HLA doivent être les mêmes. Ces antigènes se situent sur le chromosome 6. Les 6 antigènes se nomment A ,B,C,Dr,Dq et Dp .
 
Les antigènes des leucocytes humain (HLA) appartiennent au complexe d' histocompatibilité .Ces antigènes sont des molécules présentes sur chaque cellule et identifiées par le système immunitaire. Le système immunitaire utilise donc les HLA pour savoir qui appartient ou non à l’organisme. Si des cellules ont un HLA différent ,elles seront détruites grâce à la production d'anticorps et de leucocytes. Les lymphocytes B  vont produire les anticorps nécessaires à la destruction de la cellule étrangère avec les lymphocytes facilitateurs (T8) . Ce mécanisme se produit contre le greffon lors de greffe biologique. Il est donc nécessaire que donneur et receveur ait un système HLA proche.
La prise d'un traitement immunosuppresseur permet de diminuer la réaction immunitaire et de sauvegarder le greffon.
Schéma d'histocompabilité entre parents et enfant:
Ici, l'enfant n'est pas histocompatible avec ses parents. Il n'a que 3 antigènes compatibles avec son père ou sa mère, alors qu'il lui en faudrait 4.
SCHEMA
 
 
Exemple : Histocompabilité
Le père est composé du chromosome 1A et 1B .
La mère est composé du chromosome 2A et 2B .
 
 
2A
2B
1A
1A/2A
1A/2B
1B
1B/2A
1B/2B
 
Une personne est semi-histocompatible avec ses parents, puisqu'il reçoit un chromosome de chaque parent.
Pour avoir une histocompatibilité plus importante, il faut donc mieux chercher dans la fratrie que chez les parents, puisqu'il y a 25 % de chances d’être histocompatible.
 
 Fonctionnement des lymphocytes lors de la greffe dans l'organisme :
 
GREFFE
 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site